IBRAHIM MAALOUF présente album ’40 Mélodies’

Écoutez/téléchargez le nouvel album ICI

Le musicien et compositeur Ibrahim Maalouf dévoile son 12ème album studio intitulé ’40 MELODIES’ en référence à ses 40 bougies aujourd’hui!

L’album se démarque totalement des précédents projets de l’artiste puisque pour la première fois en 15 ans de discographie, Ibrahim propose un duo intimiste avec son ami et collaborateur de plus de 10 ans, le guitariste belge François Delporte.

Le duo revisite les mélodies d’Ibrahim qui ont marqué les esprits, que ce soit sur ses albums comme sur ses B.O, et offrent même quelques titres inédits, le tout avec l’apparition d’une ribambelle d’invités prestigieux (Sting, Matthieu Chedid, Marcus Miller, Alfredo Rodriguez, Richard Bona, Trilok Gurtu, Hüsnü Senlendrici, Jon Batiste, Arturo Sandoval, et bien d’autres).

Ibrahim revient donc à ses origines et à l’essentiel : une trompette, une guitare et 40 mélodies, pour fêter ses 40 ans.

Hier Ibrahim Maalouf a présenté en exclusivité pour Qwest TV, cette production originale : Ibrahim Maalouf – Quelques Mélodies à l’Amphithéâtre de Nîmes. La musique ne peut être confinée. Voici le message qu’Ibrahim Maalouf, transmet ici, dans l’une de ses premières représentations cette année. Une performance tournée aux somptueuses Arènes de Nîmes, un amphithéâtre romain.

Le concert sera disponible sur YouTube jusqu’au 10/11 et il sera également disponible en SVOD pendant deux semaines sur le site de Qwest TV.

Les restrictions dues au couvre-feu ont inspiré le format de cette production originale. Il fallait un lieu en extérieur, sans public, avec un petit collectif de musiciens très investit dans la performance. Nous avons décidé de faire un concert « déconfiné », dit Ibrahim Maalouf, « un peu comme les concerts ‘unplugged’ ».

« Les Arènes de Nîmes sont vraiment impressionnantes », raconte Ibrahim Maalouf. « Pourtant, le vide crée par l’absence de public, aussi étrange et paradoxale que cela puisse paraître, a rempli l’espace ». La musique a permis de résoudre cette contradiction, en se mouvant dans différentes atmosphères, à travers divers instruments et décors visuels variés. Certains moments sont contemplatifs, d’autres, portés par les envolées de trompette, sont plus émotionnels. Enfin, ceux accompagnés par l’orchestre d’étudiants évoquent joie et festivité et viennent compléter les compositions audacieuses de Ibrahim Maalouf.

Concerts
23/03 Cirque Royal – Bruxelles
24/03 De Roma – Anvers
09/05 Mithra Jazz – Liège
09/07 Gent Jazz – Gand

Facebook
Twitter
Instagram
Website